Chapitres 11 à 20 de Tel était leur destin

Chapitre 11 :Tel était leur destin

Il s'étaient mis à courir à mis-chemin par crainte de ne pas le trouver.

New défonça une énième porte fermée, et tous s’arrêtèrent de courir.

Samuog les attendais au milieu de la salle, un couteau pointé sur la gorge d'un autre homme, que tous reconnurent. Az. L'unique survivant de la première vague. Il les fixait du regard, légèrement paniqué. Ses mains étaient attachées dans son dos par un bout de corde, et sa bouche entravée par un bâillon.

-Alors, surpris de me trouver ici ? J'imagine que vous devez être encore plus surpris de voir notre ami Hazede dans cette position de faiblesse. Lança narquoisement Samuog.

Il ne reçut aucune réponse. En face de lui, Sky, Rde, Uki et Little ne bougeaient plus, partagés entre le fait de neutraliser Samuog, et signer ainsi la mort de Az, où ne pas le neutraliser et prendre le risque qu'il s'échappe de nouveau. Cependant, New, quand à lui, n'était pas figé. Il s'était reculé des qu'il avait explosé la porte, et creusait désormais dans le mur à la recherche d'un point stratégique d'où il pourrait tirer sur Samuog. Il sortir une potion de sa poche, trempa une flèche dedans avant de creuser le dernier bloc qui le séparait de Samuog. Il étira lentement son arc, et sa flèche fusa à toute vitesse avant de se planter dans le bras de Samuog. Ce dernier poussa un cri, avant de s'écrouler sur le sol. Skymix & Co se précipitèrent en avant, et New descendit de son mur.

-Tu penseras à tout remettre en place. murmura Skymix à l'oreille de New, après s'être assuré que Hazede allait bien

Ukiwaki, quand à elle, regardait tristement Samuog agité de spasme incontrôlable.

-U... ki... Murmura ce dernier.

Elle s'approcha lentement de lui. Il tendit lentement sa main gauche vers elle. Au moment où elle la saisit, il lui planta la flèche empoisonnée dans le bras. Elle poussa un cri, avant de s'écrouler en arrière. Little la rattrapa au dernier moment, et Rde se précipita pour lui faire avaler le contenu d'une potion rouge. Elle poussa un dernier gémissement, puis sa tète roula dans le vide.

-Co....comment va-t-elle ? Demande Skymix d'un air inquiet.

Rde se pencha au dessus d'elle, puis il ferma les yeux d'un air soulagé.

-Elle respire encore.

-Il faut l'emmener à l'infirmerie ! S'écria NewSatellite.

-New... Ce n'étais pas de ta faute...

-Tu me diras ça lorsqu’elle s'en sera sortie. Lâcha-t-il rageusement.

Puis il lança un regard triste en direction de Samuog.

-Je vais l'enterrer. Continua-t-il.

Sky acquiesça après une seconde d'hésitation. Il se rendait bien compte que New n'étais pas dans son état normal, et il devait sûrement être en train de culpabiliser.

NewSatellite fit brusquement basculer Samuog, sur son épaule, en sorti s'en rajouter un mot, rapidement suivi de Skymix et Rde, qui portaient Ukiwaki.

Cette dernière se réveilla au bout de plusieurs minutes, dans une salle qu'elle identifia comme l'infirmerie. Elle regarda d'un air surpris la porte s’entrouvrir sur Az. Ce dernier lui souris, et elle lui rendit son sourire faiblement, avant de le voir sortir un potion verte de son sac.

-N...nan... Murmura-t-elle faiblement.

Elle leva son bras pour tenter de bloquer Az, mais ce dernier ce dégagea sans problème. D'une main, il lui maintint la bouche ouverte, tandis que de l'autre, il versait la potion, et Ukiwaki sentit le liquide couler dans sa bouche malgré le fait qu'elle n'ai pas avalé.

Le peu de force qui lui restait s’évaporèrent, et elle sombra dans un profond sommeil. Hazede s'éloigna de quelques pas, avant de balancer une nouvelle potion sur Ukiwaki, d'invisibilité cette fois ci.

Puis, sans ajouter un mot, il la fit basculer sur son épaule, et sortis discrètement de la salle. La potion d'invisibilité n'était pas une obligation, mais il préférait prendre des sécurités. Il n'était pas à l'abri de faire une erreur, et préférais minimiser le risque.

Il avait du travail à accomplir.

 

 

Chapitre 12 :Tel était leur destin

 

Ukiwaki entrouvrit lentement les yeux. Une sorte de... brume lui obscurcissait l'esprit, et elle mis un certains temps à émerger totalement du sommeil. Elle venait de faire une sorte de cauchemar, où Az avait trahis à son tour... Ses yeux se posèrent sur l'homme assis en face d'elle.

-Nan... Murmura-t-elle faiblement. Hazede... Pourquoi toi ?

-Tu ne comprendrais pas.

-Et... tu as pensé à Chapi ? Bien sur que non... J'imagine que c'est comme Samuog et moi, tu ne l'aime pas en vrai... Quelle conne j'ai été de vous faire confiance... Moi qui croyais que c'était l'amour fou entre toi et Chapirouge. Elle t'aime vraiment elle, tu le sais ?

Az baissa la tête tristement.

-La n'est pas la question. Finis-t-il par répondre.

-Naaaan ce n'est jamais la question, jamais le problème... Elle t'aimais. Elle te faisait confiance. Et le fait de la trahir comme ça ne te dérange sûrement pas... Tu n'as jamais rien ressenti pour elle j'imagine.

-Tu ne sais pas ce que je ressent.

-Ho le mignon petit Hazede éprouve des sentiments ?

Cette nouvelle voix qui venait de les couper n'étais pas inconnue à Uki. Cela faisait même plusieurs heures qu'elle côtoyait cette personne.

-T....toi aussi ? Co...comment tu peux trahir Skymix après toute la confiance que... qu'il t'as accordée ?

New se retourna pour faire face à Ukiwaki.

-Il est juste trop faible pour se rendre compte que je l'utilise pour avoir une position de choix au sein de l'armée. Avec ta « disparition », il ne sera plus en état de faire grand chose, et j'aurais pleins pouvoirs. C'est aussi simple que ça.

La main de Ukiwaki se mit à trembler. Elle cru pendant quelques secondes que c’était à cause de la colère, mais en réalité il se produisait un phénomène bien différent.

-Avale ça. Dit Az en lui tendant une potion rouge.

-Qu'est ce qu'il arrive ?

-C'est à cause du poison. Avale ça maintenant.

-Pourquoi cherches tu à me sauver alors que Samuog a voulu me tuer ?

-Il n'a pas voulu te tuer. Répondit NewSatelllite. Il lui fallait un moyen de sortir du palais après avoir récupérer ce qu'il voulait. Il avait une armure sous ses vêtements, la flèche ne l'a donc pas touchée. Mais il fallait qu'il détourne l'attention de lui, et t'empoisonner était la seule solution.

-Alors maintenant, tu m'avale cette potion. Poursuivit Az

Uki regarda la potion quelques secondes. Samuog était encore en vie, et cette nouvelle ne la ravissait pas du tout. Avec un traître à la tète de l'armée, et Skymix incapable de se remettre de sa disparition... Ereriad, non Boostcraft étais plus faible que jamais. Elle devrais être en train de se battre contre ces hommes, et non pas assise à coté d'eux à parler tranquillement.

-Non. Déclara-t-elle d'une voix grave. Je ne boirais pas cette potion.

 

 

Chapitre 13 :Tel était leur destin

 

Hazede la regarda avec un petit sourire narquois sur les lèvres.

-Ça ne m'étonne pas de toi. Tu n'as jamais su comprendre quand il fallait prendre la bonne décision.

Ukiwaki ne répondit pas. Elle ne pourrais pas lutter contre eux, alors autant mourir. Elle avais déjà frôlé la mort, et cela ne lui faisait pas peur. D'autant plus qu'elle possédait une multitude d'informations sur Boostcraft que même NewSatellite ne devaient pas connaître. Elle ne prendraient pas le risque qu'elle tombent entre de mauvaises mains.

-J'ai pris une bonne décision.

Le tremblement s’était intensifié, et elle avait désormais perdu tout le contrôle de ses bras. D'ici une minute, si elle ne buvait pas la potion de soin, elle serait morte.

Az pencha la tête sur le coté, puis il finit par soupirer un petit « dommage ». Il fis le geste de ranger la potion dans son sac, et cela attira le regard de Ukiwaki. Elle le lâcha des yeux une fraction de seconde, mais cela fut suffisant pour que Az se jette sur elle. Elle tenta de se débattre, mais elle était beaucoup plus faible que lui en temps normal, de plus la majorité de son corps échappait désormais à son contrôle.

Alors qu'elle s’attendait à ce qu'Az lui fasse avaler la potion de force, ce dernier se contenta de poser sa main sur sa bouche et son nez. Elle cessa de se débattre quelques secondes, avant de comprendre où il voulait en venir. Elle s'agita dans tout les sens en cherchant désespérément a faire rentrer de l'air dans se poumons, mais tout ses efforts étaient vains. Au moment où elle allait perdre connaissance, Az retira sa main. Elle ouvrira la bouche pour engloutir une grande quantité d'air, et il en profita pour lui faire ingurgiter le contenu de la potion. Lorsque le récipient fut vide, il retourna tranquillement s'asseoir en face de Ukiwaki.

Elle toussa pendant quelques minutes, avant de reprendre un rythme respiratoire normal. Son cœur se calma à son tour, et elle put enfin récupérer ses capacités de raisonnement . Elle s'attendait à tout sauf à ça. Az ne souhaitait pas la faire mourir, mais si la faire souffrir était obligatoire pour atteindre le but qu'il s'était fixé, il n’hésiterait pas.Et si la mort n'impressionnait pas Uki, elle avait des haut-le-cœur à la simple idée qu'une personne la blesse.

Elle replia lentement ses genoux sur son torse, et resta ainsi prostrée durant presque une heure. Au bout d'un moment, Az se leva, ce qui la fis sursauter. Elle ne tenta même pas de le cacher. Elle était mentalement brisée par tout ce qu'elle avait vécu ces derniers jours, et le fait de savoir qu'elle était désormais à la merci de ces gens qui n'avait pas hésiter à trahir des que la première occasion s’était présentée ne l'aidait en rien.

-On est arrivés. Lâcha sèchement NewSatellite

Elle releva la tête. Elle n'avait même pas remarquée que ils étaient en train de se déplacer, mais maintenant qu'il le disait cela lui sembla logique. Elle se leva à son tour sous l’œil attentif de Az, et lorsqu'il ouvrit la porte, elle se laissa tomber dehors.

Le paysage extérieur avait radicalement changé. Elle était entourée de neige, et elle enfila sans protester la veste que lui tendit Hazede.

Elle discerna une porte au milieu d'une colline et s'avança d'un pas hésitant vers elle. Elle ne chercha pas à courir, de toute façon elle n'irais pas loin, et de plus Az et New la surveillaient étroitement.

-Bienvenue chez ton nouveau chez toi. Murmura NewSatellite sur un ton ironique.

 

 

 

Chapitre 14 :Tel était leur destin

 

Ukiwaki rentra dans le bâtiment souterrain en jetant un regard désespéré derrière elle. Elle savait qu'à partir du moment où les portes seraient refermées derrière elle, elle ne pourrait plus en sortir. Elle ralentit légèrement, et New lui saisis le bras violemment.

-Ne cherche pas à t'enfuir. Tu ne réussirais pas.

Elle baissa la tête d'un air piteux. Il avait raison. Il avait toujours raison. Mais elle ne pouvait pas rester sans rien faire. Elle plaça tout son poids dans sa jambe droite, et pivota sur elle même brusquement. En même temps, elle balança son coude vers la tête de NewSatellite. Ce dernier fit un petit bon en arrière pour l'éviter, et Uki en profita pour tenter de s'enfuir. Mais elle n'avait pas compté sur le fait que le poison l'avait rendue plus faible, et que Az était lui aussi situé en retrait dans le couloir.

Au moment où elle allait le dépasser, il tendit son bras droit, et enserra la gorge de Uki. Le mouvement suffi à lui faire perdre son élan, et elle bascula sur le sol.

-Tu as finis maintenant ? Ou tu vas encore tenter un truc à la con ?

-Nan, nan, c'est bon. Répondit Uki en se massant la gorge.

Elle se laissa guider sans protester vers un pièce presque vide, et ils la jetèrent sans ménagement dedans.

-New ? Appela-t-elle juste avant que la porte ne se referme.

-Hmm ?

-Tu sais tout à l'heure.... J'aurais bien voulu te casser le nez.

NewSatellite eu un petit rire sarcastique, et murmura « J'aimerais bien voir ça » avant de claquer la porte, laissant Ukiwaki seule dans la pièce.

Elle observa avec attention autour d'elle. Il n'y avait rien qui ne puisse l'aider de quelques sorte, juste un lit dans un coin de la salle. Elle s'y dirigea lentement, et se laissa tomber dessus. Elle était coincée ici pour plusieurs jours sûrement, alors autant récupérer ses forces. Lorsqu'elle se réveilla, seul les quelques courbatures lui indiquèrent qu'elle avait dormis plusieurs heures. Finalement, ce n'était peut-être pas une bonne idée de s'endormir, elle avait perdu tout ses repères temporels. Pas qu'elle en avait beaucoup jusque là, son séjour à l'infirmerie de Ereriad l'avait déjà pas mal perturbée, mais elle ne savais désormais même plus si il faisait jour ou nuit. Au moment où elle se levait, la porte s'ouvrit en grand et un fille rentra dans la pièce.

-Salle bâtard de... Cria-t-elle avant que la porte ne se referme juste devant son nez.

-Ch.... Chapi ? Qu'est ce que tu fais la ?

-Ukiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!! S'écria Chapi en prenant un voix sur-aigu.

-Heu... juste si tu pouvais éviter de me crier dans les oreilles dès le mati... Quand je me réveille.

-Tu te réveille en plein aprem toi ?

-Ha c'est l’après-midi ? Et tu n'as toujours pas répondu à ma première question, qu'est ce que tu fais la ?

-J'ai entendu dire que Az avait été enlevé et... Bah je suis venue le sauver quoi.

Le regard dubitatif d'Ukiwaki ne passa pas inaperçu.

Az avait donc menti à Chapi sur ses relations avec Samuog, et elle devait imaginer qu'il n'étais pas là car il l'avait décidé. La piste de l’enlèvement devait lui sembler la plus probable, et elle s'y raccrochait de toutes ses forces, refusant de voir que Hazede avait trahi.

-Tu ne m'imagine pas capable de le sauver... Continua Chapirouge, se méprenant sur le silence de Ukiwaki. La porte s'ouvrit soudain brusquement, autant à cette dernière la lourde tache de lui répondre. Mais ce qui l'attendait n'était pas mieux.

 

 

Chapitre 15 :Tel était leur destin

 

Samuog rentra dans la pièce, ce qui provoqua un mouvement de recul de la part de Uki. Chapi quand à elle, se plaça en position de défense, sans pour autant s'éloigner.

Il tenait une potion rose à la main, et Uki recula de nouveau, jusqu'à se retrouver acculée contre le mur. Elle savait pertinemment ce qu'il allait faire, et elle ne boirais pas sa potion.

-Je ne te laisserais pas m'approcher. Lâcha-t-elle froidement lorsque Samuog dépassa Chapirouge en l'ignorant royalement.

-Tu n'as de toute façon pas le choix. Répondit-il tout aussi glacialement.

Cette fois ci, elle ne céderais pas. Az l'avait attaqué par surprise, mais cette fois-ci elle était prête. Elle n’hésiterait pas à se servir de la force, et le poison qui coulait dans ses veines ne se manifestait pas encore, mais elle savait que ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne se remette à trembler.

Elle recula quand même de nouveau, et se retrouva coincé entre Samuog et deux murs, mais Samuog ne fit pas le geste d'avancer. Au contraire il se retourna... Et attrapa violemment Chapirouge à la gorge. Il la plaqua contre le mur, et sortis son épée qu'il lui pointa sur la tête.

Elle releva ses yeux, et loucha sur l'épée en diamant qui se trouvait désormais à quelques millimètres d'elle.

Il allait lui asséner un coup lorsqu'Ukiwaki plaça sa main sur l'épée. De l'autre, elle pris la potion.

-Arrête Samu. C'est bon.

On pouvait lire la détresse dans ses yeux à l'idée de perdre une amie chère par sa faute, et ce fut cela, plus que tout le reste, qui poussa Samuog à remettre l'épée dans son fourreau. Uki déboucha la potion et en avala le contenu d'un seul coup.

Samuog hésita à parler, mais il se contenta d'un petit sourire sarcastique avant de quitter la pièce.

-Va te faire connard !!! Cria Ukiwaki dès que la porte se fut refermée sur lui.

Chapi la regarda, surprise, et tenta en vain de se relever. Uki l'aida à s'installer sur l'unique lit de la cellule, et elle finit par s'asseoir à ses cotés.

-Désolé. Murmura faiblement Chapi.

-C'est pas grave. Si il ne m'avait pas forcé à la prendre, ça aurait été encore pire...

-Comment ça ?

Ukiwaki évita son regard quelques secondes. Elle hésitait à lui dire la vérité pour son empoisonnement, pour Az qui avait trahis... Mais finalement, elle opta pour une demi vérité.

-J'ai été empoisonnée... Samuog nous a fait croire qu'il mourrait a cause d'une flèche empoisonnée, je me suis approchée, il me l'a plantée dans le bras. J'imagine que je serait obligée de prendre une potion régulièrement tout le reste de ma vie... Avoua-t-elle tristement.

-Ho ma pauvre....

Chapi la pris dans ses bras, et elles restèrent ainsi durant plusieurs minutes.

Ukiwaki regrettait déjà sa décision de ne pas lui parler de Hazede.

Elle ouvrit la bouche pour lui annoncer, lorsque la porte s'ouvrit de nouveau, les faisant sursauter. Un homme inconnu, sûrement celui qui gardait la porte de leur cellule, entra et annonça en regardant Uki :

-Un homme veut te voir.

 

 

Chapitre 16 :Tel était leur destin

 

Chapirouge fit le geste de se lever, mais Uki l'en empêcha d'une main. Elle croyais savoir qui l'attendais dans le couloir, et il ne fallait surtout pas que Chapi le voie.

Elle passa devant le garde en tentant d'ignorer son regard insistant, et sortis de la pièce sans rien ajouter.

Des que la porte se fut refermée derrière elle, Hazede apparut à l'autre bout du couloir.

-Je m'attendais à toi. Lâcha froidement Ukiwaki.

Il s'avança jusqu'à se retrouver à quelques centimètres d'elle, et Uki leva les yeux sans fléchir. La vingtaine de centimètres qui les séparait ne l’impressionnait pas le moins du monde.

Ses magnifiques yeux bruns ne présentait pas la moindre expression, néanmoins elle entendit le soulagement dans sa voix lorsqu'il murmura.

-Merci de l'avoir protégée.

-Tu penses que Samu l'aurait tuée ? C'est tout de même la fiancée de l'un de ses adjoints.

-Je ne suis pas son adjoint.

-Et ce n'est pas ta fiancée. Il n’empêche que tu n'as pas répondu à ma question.

-Je ne sais pas. Peut être l'aurait-il fait, peut être pas. Je te remercie de ne pas avoir pris le risque.

-Je ne l'ai pas fait pour toi.

Az baissa la tète d'un air piteux, et Uki ne put s’empêcher d'enfoncer le clou un peu plus.

-Elle t'aime vraiment elle. Elle t'imagine au dessus de tout soupçons, que tu es forcement l'homme qu'elle à connue... Mais c'est comme Samuog vis-à-vis de moi, tu ne ressent rien pour elle. Alors ça ne te dérange pas que je lui révèle qui tu es réellement.

-Tu le ferais ? Un léger sourire narquois avait fait l'apparition sur son visage, et Uki eu soudainement l'envie de lui mettre un claque.

Le pire était qu'il avait raison. Elle se savait parfaitement incapable de tout révéler à Chapi. La jeune femme serait abattue, et elle ne voulait pas lui faire ça.

-Bon voilà... Tu vas le rejoindre de nouveau maintenant.

-Je ne vais pas pouvoir lui mentir. Soit tu décide de lui avouer la vérité toi même, sois je le fais, sois tu me suis en te faisant passer pour un prisonnier.

Hazede hésita quelques secondes, avant de pousser Uki vers sa cellule. Puis à sa grande surprise, il la suivis à son tour.

Il fit semblant d'être surpris de voir Chapirouge, et s'élança vers elle.

Au même moment, le mur de leur cellule explosa, et cette dernière fit un vol de plusieurs mètres, juste avant que le plafond ne s'écroule sur eux.

 

 

Chapitre 17 - Tel était leur destin

 

Az poussa un cri et se jeta au sol, suivi une fraction de seconde plus tard par Ukiwaki.

Chapi, quand à elle, se pris toute la violence du souffle de l'explosion, et fut propulsée violemment contre le mur. Sa tête heurta le mur, et, assommée, elle n'eut pas le réflexe de se mettre à l'abri. Lorsque le plafond s'effondra entièrement, Hazede et Uki s'étaient tout les deux protégés, mais Chapi, elle, était toujours étendue sur le sol. Lorsque toute la structure eu finis de s'ébranler autour d'eux, Az tenta de se lever, mais Uki le retient par le bras.

Il tourna vers elle un regard rempli de larmes, et se dégagea quand même. Il savait parfaitement que Chapi était morte. Alors autant la rejoindre. D'autant qu'il pensait connaître l'auteur de cette explosion. Son hypothèse se vérifia lorsqu'il vit Skymix apparaître accompagné d'une partie de son armée. Il récupéra une épée sur un cadavre, et s'avança vers Skymix sans que personne, à part Uki ne le remarque.

Cette dernière cherchait toujours à s'extraire des décombres, car l'une de ses jambes était coincée sous un bloc de stone.

Az était désormais situé juste derrière Sky, et au moment ou il balança son épée vers sa tète, ce dernier se décala, et sorti son épée pour contre attaquer.

Au même moment, à quelques mètres de là, Rdemonfire défonça avec son épaule une porte. Il fit quelques pas à l’intérieur de la pièce qu'il venait d'ouvrir, emporté par son élan, et arriva juste en face de Samuog. Il se situait plus précisément entre la porte et Samu, et lui coupait ainsi toute retraite.

-Je savais que tu étais toujours en vie. Finit par dire Rde avec un petit sourire ironique sur les lèvres.

-Écarte toi de mon chemin. Répliqua Samu en sortant son épée.

Rde sortit la sienne de son fourreau à son tour, et le léger reflet qui trahissait son enchantement n'échappa pas à Samuog.

-Alors c'est sa le secret ? Une épée en diamant enchantée, c'est sur que ça doit aider en combat...

-Affronte moi, et on verra si c'est ça le secret.

Samu se jeta sur lui avec un hurlement de rage, mais Rde para les deux coups sans problème, et lui en rendit un. Samu fit un bon en arrière pour éviter l'attaque, et il se retrouvèrent dans la même position qu'au départ.

Samuog fronça les sourcils d'un air surpris. Que Rde ai put parer sa première attaque passait encore, mais il n'aurais même pas dut voir venir la seconde.

-Apparemment il n'y a pas que l'enchantement qui compte.

Rde fis un mouvement avec sa main gauche, tandis que de la droite il donnait un coup en direction de Samuog. Ce dernier ne vit l'attaque qu'au dernier moment, et n'eut pas le temps de l'éviter totalement. L'épée de Rdemonfire ne fit que lui frôler la main gauche, mais ce fut largement suffisant : Sa main pris feu instantanément. Il poussa un hurlement de douleur, et se jeta sur son sac, tandis que le feu se propageait lentement le long de son bras. Lorsqu'il parvient enfin à attraper un sceau d'eau, il se le versa sur le bras, et le feu s’éteint progressivement. Il se laissa rouler sur le dos, et étouffa un sanglot. Il ne sentait même plus la douleur qui lui parcourais le bras. Il n'arrivait plus à le bouger, mais ce n'étais pas le plus grave. Le fait qu'il ne ressente plus rien signifiait que tout était brûlé. Et il ne récupérerait sûrement jamais le contrôle de son bras. Il roula de nouveau pour se retrouver sur le coté, et s'aidant de son bras valide, parviens tant bien que mal à se redresser contre un mur. Au même moment, la moitié de porte qui était encore fermée s’ouvrit, et Skymix rentra à son tour dans la pièce, une épée en diamant à la main, et une légère entaille au niveau de sa tempe. Il jeta un regard noir vers Samuog, mais ne fis pas le moindre geste de menace, comme si cela ne le surprenait pas qu'il soit là. Au contraire, il se dirigea vers Rde, et ils s'éloignèrent de quelques pas pour parler.

 

 

Chapitre 18 :Tel était leur destin

 

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que Skymix et Rdemonfire parlaient, et autant de temps que Samuog tentait de ne pas attirer l'attention sur lui, tout en essayant d'écouter la conversation. Il avait cru reconnaître son nom plusieurs fois, mais le battement de son cœur semblait remplir tout l'espace. Il se déplaça de quelques centimètres vers la porte, mais elle lui semblait toujours aussi loin. Au fond, il ne cherchait pas à l'atteindre, mais plutôt le levier caché à coté, qui déclenchait l'explosion immédiate de l'ensemble du complexe souterrain. Puis Rde finis par tourner sa tète vers lui, avant de se reculer pour s'asseoir sur une chaise, tandis que Sky s'avançait vers lui. Ce dernier le saisit violemment par la gorge, puis sans paraître fournir d'efforts particuliers, le souleva contre le mur et le maintint au dessus du sol. Samuog saisi son bras par réflexe, et il sentit une piqûre dans sa main. Il fronça les sourcils d'un air surpris, puis releva brusquement le tee-shirt que Sky portait sous son armure. Son cœur rata un battement tandis qu'il apercevait la rangée d'épines incrustées dans sa peau.

-Tu as l'air surpris... Tu n'étais pas au courant ? Demande Skymix avec l'air étonné.

-Qui... quelqu'un aurait du me mettre au courant ?

Sky réfléchis quelques secondes, avant de secouer la tête négativement.

-Il est au courant ? Demanda Samu en désignant Rdemonfire de la tête. Ce dernier les regardait sans réagir, mais ne semblait pas prêter attention à ce qu'ils disaient.

-Non. La réponse remplit Samu d'un sentiment de puissance, mais il déchanta rapidement. Skymix s'attendait à ce qu'il soit au courant. Cela signifiait qu'une personne qui avait trahi, tout comme Samuog, et qui se trouvait sous ses ordres, avait été mise au courant. Cela signifiait aussi que cette personne n'avait pas avertis Sam. Mais le pire était que Skymix était au courant que cette personne faisait parti des « traîtres ». Mais cela ne semblait pas le déranger.

-Qu'est ce que tu me veux ? Finis par lâcher Samu lorsque la main de Sky se resserra plus fort autour de son cou.

-Nous avons décidé de...

-Vous ? Le coupa Samuog. Toi et Rde ? Alors qu'il n'est même pas au courant de la totalité de l'affaire !!

Sky se contenta de serrer encore plus, et l'air commença à avoir du mal à rentrer dans les poumons.

-Donc je disais que nous avons décidés que compte tenu des... informations que tu détiens il serait possible de trouver un... arrangement.

Le dernier mot avait eu du mal à sortir, et on voyait clairement que l'idée de savoir Samuog mort et enterré ne lui déplaisait pas vraiment.

-Donc ou tu essaie de t'échapper et je n'aurais aucun remord à te faire regretter toute la souffrance que tu as occasionnée autour de toi, ou bien tu nous suis sans poser de problèmes, et il se pourrait que ta vie trouve enfin une utilité.

Samu fit semblant d'hésiter, mais son choix était déjà fait.

-Bah écoute bizarrement, je sais pas trop pourquoi, mais le second choix me semble le meilleur.

Sky poussa un petit soupir, puis le laissa retomber sur le sol.

-J'aurais préféré la première, mais Rde n'est pas de mon avis.

Comme si il venait de donner un signal, ce dernier s'avança, releva Samuog sans ménagement, et lui attacha ses mains derrière son dos. Son bras gauche était encore assez chaud, mais il n'esquissa aucun mouvement lorsque ses deux mains se retrouvèrent collées l'une contre l'autre et qu'il sentait clairement la peau brûlée contre ses doigts.

Rde et Sky se regardèrent, et firent ressortir de la pièce Samuog. Les soldats de l'armée de Sky avaient déjà envahis ce qu'il restait de la base souterraine. Certains membres de « l'armée de Samuog » avaient été arrêtés, mais ce n'étaient pas des personnes qui étaient proche de lui, et il se moquait bien de leur bien être. Il finirait bien par trouver un moyen de se sortir de cette situation périlleuse, se prit il à penser. Comme écho à son souhait silencieux, un cri retentit dans toute la base.

-NEW !!!

 

 

Chapitre 19 :Tel était leur destin

 

Le silence se fit instantanément, tandis que des bruits d'une personne courant parvenait de dehors.

-New !! S'exclama le nouveau venu en se laissant glisser dans la base souterraine par une faille dans le plafond.

Un homme fit un mouvement pour s'avancer, et cela attira l’attention de Samuog. Ce pouvait-il que.. NewSatellite soit encore membre de l'armée de Skymix ? En tout cas c'est ce que semblait signifier sa position, aux cotés des guerriers d'Ereriad.

Alors que New faisait un pas de plus, Sky s'avança à son tour, et lâcha d'une voix claire :

-Je crois savoir que vous me cherchez ?

Le nouveau venu parut surpris de le voir ici, puis gêné de ne pas lui avoir adressé la parole en premier.

-Je m’appelle Mushroome. Garde parmi votre armée Monsieur. Lâcha d'une traite l'homme en tentant de retrouver un souffle normal.

-Et.. qu'êtes vous venus faire ici ?

-Vous prévenir Monsieur. En l'absence de notre chef et de son Lieutenant, certaines personnes ont pensées que... ils pouvaient s'approprier le pouvoir.

Il choisissait ses mots avec soin, et évitait au maximum de croiser le regard des gens.

-Prendre le pouvoir ? Demanda Sky

-Oui... Certaines personnes dans l'armée se sont rebellées à cette idée, et nous avons décidé de m'envoyez vous avertir au plus vite.

Skymix observa les soldats autour de lui, avant de demander :

-Combien de personnes sont encore ralliés à nous ?

-Moins d'un quart de l'armée. Les autres se contentent de suivre les ordres Monsieur.

Sky baissa la tète, et sembla méditer quelques secondes, puis, au moment où il la relevait pour parler, Samuog l’interrompit.

-Si il faut pénétrer dans l'enceinte du château sans se faire repérer, je suis votre homme.

Tout les regards se fixèrent sur lui, et il poursuivit sur un ton plus joyeux :

-Cela ne fais pas partis de notre arrangement ?

Skymix hésita quelques secondes, puis finis par secouer la tète affirmativement.

-Enlevez lui ses liens. De toute façon il ne pourra rien faire quand même, ajouta-t-il plus bas.

Il se retourna et se mit à remonter vers la surface, sans faire regarde si son ordre était suivi. Samuog le rejoint rapidement, et ils se dirigèrent sans un mot vers Ereriad. Mushroome et NewSatellite les rejoignirent rapidement, et Sky se tourna vers eux :

-Qu'on soit bien d'accord, je veux le moins de perte possible, que ce soit dans notre camps ou dans le leurs. Rentrer dans le Château en lui même est impossible, mais il faudra que tu nous mène à l’intérieur des murailles Samuog. Ensuite, New tu te chargeras de la bataille qui aura sûrement lieu en bas, tandis que je monterais m'occuper des personnes ayant tenté de prendre le pouvoir. Et ton rôle s'achève dés que tu nous as fait rentrer Sam.

Ce dernier tenta de protester, mais Skymix resta inflexible.

-Alors donne moi une épée. Même une en pierre ou en bois, je veux être capable de me défendre. Parvient-il à dire.

-Et bien on te la donnera ton épée. Mais ne viens pas te battre, tu n'es clairement pas en état.

-La faute à qui... Marmonna Samu entre ses dents, et tout le monde fit mine de ne pas l'avoir entendu.

Seul New était gêné par la redistribution des tâches. Cela faisait un petit bout de temps que Skymix se doutait de sa fidélité, et les derniers événements lui donnait encore plus raison. Et c'était parfaitement normal qu'il reste en bas, cependant la place à laquelle il aspirait.. Non, la place à laquelle on espérait qu'il arriverait s’éloignait de jour en jour. Et cela ne ferait pas plaisir aux dirigeant, qui, bien plus haut dans leur hiérarchie que Samuog, faisaient tout pour qu'il arrive totalement au pouvoir.

 

 

Chapitre 20 : Tel était leur destin

 

- Little ?

La jeune femme se tourna vers Rdemonfire qui venait de l’apostropher.

- Oui ?

- Tu pense vraiment que notre place est là bas, à cette bataille ?

LittleStardust pris le temps de réfléchir avant de répondre

- Disons que.. Les principales personnes qui ont du pouvoir pour Boostcraft se retrouvent là-bas. Ce ne serait pas normal que nous y allions aussi ?

Rde ne pris pas la peine de répondre, mais il s'arrêta de marcher. Lorsque toute l'escorte qui accompagnait Skymix les eu dépassé, il se tourna vers Little.

- Ce qui à lieu là bas, c'est tout simplement une prise de pouvoir. Nous sommes des mercenaires, nous travaillons non pas pour Ereriad où pour Boostcraft, mais bien pour le gouvernement Minecraftien. Que ce soit Skymix, Samuog, où bien NewSatellite qui prennent la tête de l'armée, cela ne nous concerne en aucun cas.

- NewSatellite ? Releva Little.

- Une intuition. Répondit Rde avec un petit sourire en coin.

- Alors qu'est ce que tu propose ? Qu'on rentre tout simplement chez nous, et qu'on fasse comme si de rien n'était ?

- Non.. Réfléchis un peu, qu'est ce qui est la base de tout ça ? Ce qui à poussé Samuog à nous trahir ? Ce pour quoi il a fait semblant d'être avec Ukiwaki depuis toutes ces années ?

- Ce… ce qui l'a poussé à trahir ? Ça a commencé lorsqu'il est parti en mission uniquement avec Uki… Attend ! Il a fait tout ça pour être le seul à savoir où se trouvait un portail ? C'était le but de cette mission non ?

- C'est ce que je pense.

- C'est un portail qui lie quel monde avec le notre ?

- Je n'en ai aucune idée. Mais tout ce qu'il cherche à faire, c'est à prendre le contrôle total sur le monde.

- Le contrôle.. Répéta Little d'une petite voix. Une idée germa dans son esprit, et pris tout à coup la couleur de l'évidence. - Il souhaite créer un armée.

Rde acquiesça, ce qui la poussa à continuer

-Pour ça, il lui faut des soldats mais… Cela ne suffirait pas.. Il lui faudrait une arme plus puissante.. Une arme vivante ?

Rde acquiesça de nouveau.

-Peut être. Il faut qu'on retrouve ce portail. Toutes les histoires de pouvoirs, pour prendre le contrôle de la capitale, ne nous concernent pas. On vise un objectif bien plus important. Imagine simplement ce qui pourrait arriver si Samuog, où quelqu'un d'autre décide d'ouvrir le portail.

-Personne n'arriverais à contrôler ce qui sortirais du portail. Notre monde se ferait tout simplement.. Anéantir. Comment voudrais tu que on le retrouve ?

- Je sais déjà où il est. Annonça Rdemonfire avec un petit sourire.

- Attend.. Tu sais où il se situe ? Depuis combien de temps ?

Rde la regarda pendant quelques seconde.

- Ça n'a aucune importance. Finit-il par déclarer.

- Au contraire, si ! Opposa Little. Si tu le sais depuis longtemps, il se peu que d'autres personnes le sachent aussi, et qu'ils tentent en ce moment même de l'ouvrir…

Rde la regarda de nouveau.

- Tu me fais confiance où pas ?

- Ouais, je te suis. Finit par déclarer Little après une hésitation.